INSIDE 3 : un casse-tête labyrinthe 3D

Une vue éclatée du cube MEAN PHANTOM.

Une vue éclatée du cube MEAN PHANTOM.

Il y a des idées que l’on trouve géniales. Parce que le principe de base est simple, les possibilités infinies, et qu’il fallait simplement y penser et avoir la persévérance pour concrétiser l’idée, en comptant sur l’adhésion d’un large public.

C’est, à mon avis, le cas de INSIDE 3, un concept de labyrinthes 3D imaginé par Romain Guirec, qui a transformé ses idées en véritable phénomène geek, grâce au crowdfunding. Ce terme (en français : financement participatif) est de plus en plus à la mode : il s’agit d’une façon de faire financer tout ou partie d’un projet en faisant appel à la contribution de personnes intéressées.

C’est sur la plateforme de crowdfunding fr.ulule.com que je suis tombé par hasard sur le projet INSIDE 3. À la lecture du projet, j’ai tout de suite adhéré. Tout y est : un projet qui tient la route, des objets sympas en contrepartie, un concept original de casse-tête, de l’humour dans la description, des paliers motivants à atteindre, des références au mythe de Cthulhu que reconnaîtront les amateurs, une page de discussion animée, et un premier projet de cubes en 2013 ayant récolté 67 699 € sur les 40 000 € espérés !

On aime les casse-tête, ou pas. Pour ceux qui aiment, on pourrait se demander pourquoi ces cubes labyrinthes n’existaient pas avant. Le but est de déplacer une bille dans un cube renfermant des plateaux empilés, où peuvent se trouver des trous pour passer d’un plateau à l’autre. Le cube doit être orienté dans tous les sens pour faire parcourir la bille jusqu’à la sortie, par gravité. Les cubes sont déclinés en plusieurs difficultés, selon la taille, la présence ou non d’impasses dans le labyrinthe, la présence ou non de passages difficiles à franchir, et la possibilité ou pas d’ouvrir le cube pour remettre la bille au départ.

Panoplie des cubes, presque au complet.

Le jeu fait appel à la précision des gestes, à la finesse de l’ouïe pour deviner les mouvements de la bille d’après ses chocs dans le cube, et surtout à une représentation mentale d’un labyrinthe en trois dimensions. Inutile de secouer le cube dans tous les sens. Il n’y a pas de hasard. C’est le genre d’exercice qui peut développer votre « vision dans l’espace », si vous en manquez. Pour brouiller le bruit de la bille, le concepteur a même sorti la série PHANTOM, contenant une bille supplémentaire qui se déplace en même temps… Quant à celui qui résoudra le cube CTHULHU PHANTOM, il aura abandonné sa santé mentale, il sera devenu cube !

Le site propose ses cubes à la vente, mais favorise aussi le troc : les possesseurs peuvent facilement échanger leurs cubes et entrer en contact.

Les possibilités sont infinies. on peut même dessiner, importer, exporter, partager ses propres plans de cubes, mais aussi résoudre un cube dont on ne maîtrise plus la bille, grâce à une interface web particulièrement bien étudiée, InsideWeCube, conçue par Benoît Mariat (code source disponible sur GitHub).

Plans du cube MEAN PHANTOM.

Plans du cube MEAN PHANTOM.

INSIDE 3 deviendra-t-il aussi célèbre que le Rubik’s cube ou le Tetris ? Probablement. On peut imaginer, par la suite, des concours et des championnats pour résoudre des cubes de plus en plus complexes. Certains font des Rubik’s cubes les yeux bandés, mais là, ça sera avec des boules Quies ! 😉

Les amateurs d’imprimantes 3D pourront aussi s’amuser à recréer des cubes, ou créer des modules compatibles avec les cubes. C’est comme ça que le concepteur, avec quelques amis graphistes et codeurs, a fabriqué ses premiers prototypes, comme expliqué sur le blog.

Le cube CTHULHU PHANTOM. Il ne s'ouvre pas. Le plan est codé. Dans sa demeure de R'lyeh, Cthulhu vous attend...

Le cube CTHULHU PHANTOM. Il ne s’ouvre pas. Le plan est codé. Dans sa demeure de R’lyeh, Cthulhu vous attend…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *